Mandat reconduit pour Valérie Fiastre

 

Valérie Fiastre

Valérie Fiastre

Valérie Fiastre a vu la confiance des habitants de Saint Maur se porter à nouveau sur sa candidature (Valérie Fiastre était colistière de la liste « Saint Maur, Notre Choix » de Sylvain Berrios). La page Facebook de Valérie Fiastre démontre son engagement plein et entier, et la ferveur des militants pour sa candidature. Il y a peu, Valérie Fiastre a semble-t-il réserver un nom de domaine à son nom : valerie-fiastre.fr

Posted in Uncategorized | 2 Comments

Stéphane Cardarelli

Stéphane Cardarelli

Stéphane Cardarelli

Après une mandature au Conseil Municipal de Saint-Maur des Fossés avec la liste « Ensemble pour Saint Maur » d’Henri Plagnol, Stéphane Cardarelli à décidé de ne pas se présenter pour les prochaines élections municipales, préférant se concentrer sur de nouveaux projets, notamment professionnels. Stéphane Cardarelli dispose maintenant d’un nom de domaine : stephane-cardarelli.fr

Stéphane Cardarelli sur les réseaux sociaux :

Facebook de Stéphane Cardarelli

Posted in Politique | Leave a comment

Suède : La diplomatie par la culture

Voilà quelques jours qu’avait eu lieu en France la troisième édition du festival ÅÄÖ, qui avait mis la Suède sur le devant de la scène par le biais d’un évènement culturel programmant des artistes de renom comme Pert von Poehl dans plusieurs salles de la capitale français comme la Gaîté lyrique, le tout avec le soutien de l’Institut suédois.

Tandis que les relations européennes entre pays membres de l’Europe se tendent, et que le fossé se creuse entre le groupe des 17 nations ayant l’euro comme monnaie et celles qui ont fait le choix de préserver leur monnaie nationale, la Suède (qui n’est pas membre de l’euro group) multiplie les initiatives atypiques : c’est ainsi que le groupe Les Rois de la Suède peuvent s’enorgueillir d’avoir, semble-t-il, eu la visite surprise ce 24 mai 2012 du plus éminent émissaire de la diplomatie suédoise à Paris (et personnellement ancien membre  de l’Eurocorp) à l’occasion de leur concert au Petit Bain,  salle mythique où s’était produit un peu plus tôt Lady Gaga et Mathieu Chedid (dit « M »).

Ces initiatives semble démontrer la détermination des pays membres de l’Union Européenne à utiliser tous les moyens à leur disposition pour fluidifier les relations diplomatiques avec leurs partenaires aux cultures parfois si différentes.

Ajout du 29/05/2012 : La victoire de la Suède à l’édition 2012 du concours de l’Eurovision valide un peu plus que la démarche de diplomatie par la culture est un positionnement opportun !

Posted in Culture | Leave a comment

700 000 électeurs de Marine Lepen et Jean-Luc Mélanchon sont idéologiquement compatibles

S’il y a une caricature politique qui avait fait beaucoup de bruit, et indigné (c’est le cas de le dire), c’est bien celle proposée par Plantu dans l’Express en début d’année.

Bien au delà de la caricature, les deux candidats se défendaient d’avoir des points communs programmatiques et idéologiques avec leur vis a vis.

Pour autant, un sondage IPSOS réalisé en fin de campagne et évoqué dans l’émission C dans l’Air de ce 24/04/2012 tend à démontrer que :
500 000 électeurs de Marine Lepen déclarent avoir hésité a voter Jean-Luc Mélanchon
200 000 électeurs de Jean-Luc Mélanchon déclarent avoir hésité a voter pour Marine Lepen

C’est donc 700 000 électeurs, a minima, qui sont suffisamment compatible pour en faire état quand on les interroge.

Voilà qui équilibrera les réactions caricaturales des deux Fronts à la parution de la caricature !

Et au delà du clin d’oeil, le prochain président français ne pourra ignorer dans son action cet électorat des deux fronts, même s’il s’avère un peu national et un peu socialiste.

Posted in Politique | Tagged , | Leave a comment

L’Europe au bord du gouffre ?

L’europe est à nouveau dans l’inquiétude.

Certes, les dirigeants européens continuent à faire des discours optimistes concernant la crise de la dette au sein de la zone euro, ce qui conduit le public à croire que le pire est derrière nous. Mais en sommes-nous bien sûrs ?

George Soros, le milliardaire qu’on ne présente plus,  déclarait il y a quelques jours que   la crise de la dette européenne « s’aggrave » et  qu’elle « pourrait même détruire l’Union européenne. »

La crise de l’Europe et de l’euro est définitivement une crise de la dette, et plus spécialement des dettes souveraines.

Si chacun, au sein de l’union européenne s’efforce  d’effacer les déficits énormes en comprimant les dépenses de fonctionnement, la démarche n’est pas toujours suivi d’amélioration, et tend à peser sur la croissance de la zone Euro.

Les pays de la zone euro qui sont les plus faibles risquent d’être durablement ébranlés, et les économies drastiques, promises ou en voie de mise en place risque de ne pas suffire pour honorer les engagements.

Certaines voix commencent à s’élever pour dire que le problème de la zone euro, c’est … l’euro lui-même, et que quelque soit les démarches entreprises pour tenter de le sauver, la démarche est sans issues. La monnaie unique empêche en effet de procéder à des dévaluations, et à des émissions de monnaies qui seraient pourtant de précieux instruments pour maintenir un niveau de croissance permettant à l’Europe de sortir de l’ornière.

La disparité des économies européenne est finalement en cause. Une monnaie unique pour des états disparates, ne serait ce pas là, la cause de tous les maux ?

Et comme l’Europe, sous l’impulsion allemande refuse d’impliquer sa Banque Centrale dans la résolution du problème, l’avenir peut paraître bien sombre. Les Etats-Unis avait utiliser la Réserve Fédérale pour faire jouer le levier monétaire, mais c’est impossible en Europe car si la BCE aidait la Grèce, cela pourrait nuire gravement aux autres pays de la zone euro.

Par conséquent,  le Portugal, l’Espagne, l’Italie et la Grèce n’ont pas d’autres choix que de refinancer leur dette sur les marchés, au prix des marchés. Il est illusoire de penser pouvoir régler le problème de la dette, en s’endettant un peu plus.

Il faut s’y résoudre, les concepteurs de l’Euro, Jacques Delors en tête, n’ont rien prévu pour faire face à une défaillance ou à des difficultés au sein de l’Union Européenne.

Une victoire de François Hollande, face à l’actuel président Sarkozy qui avait été un acteur majeur du plan de lutte contre la crise grecque à base de rigueur voir d’austérité, changera la donne. François Hollande a fait de la renégociation des accords de stabilisation de la zone euro l’une de ses promesses de campagne.

Posted in Economie | Tagged , , , , | Leave a comment

Révélations sur le système Martin – SUITE

Comme promis, voici de nouveaux éléments que nous nous devons de porter à la connaissance du public concernant le système Martin et ses modes financements. Compte-tenu de l’ampleur du système et du nombre de personnes impliquées, les révélations s’étaleront au fil des jours.

Exemple de fausse facture pour une entreprise « amie » de Martin

Image

Sylvain Martin est un homme intelligent et « supporté » par des hommes du milieu aguerris.Il n’est donc pas facile de le prendre directement la main dans le sac. Il faut plutôt aller chercher à le confondre en faisant parler certaines de ses complicités internes à la mairie,qui ont touché des pots de vins de sa part et participé à des opérations visant à falsifier des factures, notamment au travers de sociétés comme FAIR. Heureusement, ces pièces commencent à parler.

La facture ci-dessus par exemple (que nous avons soigneusement camouflée pour ce site) intéresse par exemple particulièrement les institutions car elle concerne un marché qui a été géré notamment par Alain Hubert, ancien directeur général des services techniques, sur demande et sous la supervision du député Martin.

Cette facture est intéressante car dans sa version non camouflée (celle qui intéresse les institutions), on se rend compte que pour des travaux de voirie sur un bâtiment, l’entrepreneur a facturé  des travaux d’enrobement en mettant un certain nombre de centimètres de goudron, là où la facture en stipule près du triple… Un niveau par ailleurs facile à vérifier directement sur site.

Cette facture a été signée par un directeur du service voirie, la somme ainsi »économisée » étant partagée entre Martin, Hubert et peut-être d’autres. Nous reviendrons sur ce système dans quelques jours avec des éléments complémentaires sur les « gratifications » accordées.

Compromission de Martin avec les sociétés Baboule,Saint et FAIR

Martin est en lien sur la ville avec Saint (société déjà mise en cause sur de nombreux marchés en Ile de France) et pour les marchés de voirie, Baboule pour la Zac des Bacs et FAIR (et toutes les autres sociétés du patron, Mr Bernard) intervenant notamment dans le cadre de sous-traitance pour des travaux réalisés par la BOR, dont le propriétaire n’est autre que … Martine Vasques, élue de Saint-Nazaire,  signataire des permis de construire et soutien de Martin pour sa campagne. Vous apercevrez ainsi en ce moment sur les quais des travaux réalisés par BOR (quai Branly).

Martin s’est ainsi vanté de vendre la ZAC des bacs (marché de plusieurs dizaines de millions d’euros) à Baboule et d’autres entreprises publiques.

Joseph Marie et Martine Vasques

Joseph Marie intéresse également les institutions. Notamment au travers de son poste, de sa situation familiale et de ses revenus. Soutien et élu sur la liste Martin, Marie est directeur de programmes chez »Les nouveaux programmeurs ». Sa femme ne travaille pas. Son pavillon, également appelé « le château » dans le milieu, a été construit par la société Putois (vous pouvez d’ailleurs l’admirer sur le site de la société). La société Putois a bizarrement construit 2 projets immobiliers sur Saint-Nazaire (immeubles « Le Belvédère) dont le permis de construire a été signé par Martin et Vasques… juste avant que les travaux de la maison de Marie ne commencent. Cette fameuse résidence a donc été faite juste après ces 2 gros projets. Les institutions s’intéresseraient donc aux revenus de Mr Marie en les comparant au prix du terrain et de la construction de près de 400 m2…

Des entrepreneurs témoins contre Martin

Certains patrons dans le bâtiment n’hésitent plus à affirmer « qu’ils ne voteront jamais pour Martin car celui-ci fait le tour de tous les entrepreneurs pour leur demander de financer ses campagnes ». Gageons que ces témoignages aient été recueillis par les bonnes personnes… Ils relatent également de nombreuses rencontres entre Martin et De Schumi (voir précédents articles). Celles ci se déroulent notamment au chalet des îles (celui de Vincennes) ou au château des Îles à Saint-Nazaire. la Mercedes noire de De Schumi (celle aux vitres teintées) y est souvent aperçue et Martin l’invite à déjeuner. Ce fut le cas il y a quelques jours encore.

Très bientôt d’autres informations sur les financements et liquidités qui alimentent les campagnes électorales de Martin et d’autres noms d’élus qui participent au système de blanchiment et de financement illicite avec des dates, dessommes et des faits précis et une plongée au coeur du système, qui concerne aussi une autre communauté que celle du Portugal.

Sylvain Martin est en effet prudent et ne mets pas tous ses oeufs dans le même panier.

Posted in Uncategorized | Leave a comment